Débat : Photographier la guerre en Syrie

 

63 journalistes tués en Syrie dont 25 non syriens. Les enlèvements se multiplient. Les journalistes seraient-il devenus des cibles ? Comment les photographes travaillent ils sur place ? Faut il continuer ou non à aller sur le terrain ? Un débat de la 7ème édition des Assises internationales du journalisme et de l’information qui se sont réunies à Metz les 6,7 et 8 novembre.

 

photo syrieComment les photographes et journalistes travaillent-ils en Syrie ? Dans quelles conditions exercent-ils leur métier ?

Etaient réunis : Edith Bouvier, journaliste grièvement blessée en 2012 lors d’un bombardement de l’armée syrienne qui coûta la vie à Rémi Ochilk.

Ammar Abd Rabbo journaliste et photographe franco-syrien et Philippe Desmazes de l’AFP viendront eux aussi témoigner et donner leur point de vue sur le choix des rédactions d’envoyer ou non des reporters dans un pays en guerre.

 

Débat animé par Lucas Menget, rédateur en chef d’I-Télé avec la participation d’Agnès de Gouvion Saint-Cyr commissaire de l’exposition Photographier la guerre réalisée pour les Assises du journalisme.

 

Débat rediffusé le 15 novembre 2013 sur WGR la radio des Grands Reporters à réécouter ci-dessous : 

 

Pour aller plus loin : 

 

« Syrie : un débat au coeur de l’actualité. »

Il y a des débats plus émouvants que d’autres. « Photographier la guerre en Syrie », débat qui s’est tenu ce mercredi 6 novembre après-midi à l’Arsenal, était de ceux-là.

Retrouvez la suite de l’article des étudiants de l’IUT de journalisme de Cannes sur Buzzles.

 

Le fil de Tours

À vous de Voter

Afin d’honorer les photographes de presse et leur travail quotidien au service de l’information de qualité, l’association Journalisme & Citoyenneté -organisatrice des Assises du journalisme de Tours, Tunis et Bruxelles- crée le Prix du public de la photo de presse….